Période de 1816 à 1824 - Les municipalités - Histoire de Mosset

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Période de 1816 à 1824 - Les municipalités

XIXe siècle > 1816 à 1824

Les municipalités de 1816 à 1824

Cette période est celle du début de la Restauration avec la Monarchie Constitutionnelle de Louis XVIII, impuissant devant la réaction opposée aux institutions issues de la Révolution.
En huit ans, Mosset connaîtra deux municipalités. La première de 1816 à 1821 correspond au mandat de Julien Prats qui remplace Joseph Porteil et la seconde, de 1821 à 1824, voit le retour de l'ancien maire Joseph Porteil..
En 1821, Julien Prats démissionnera à la suite de la condamnation par contumace de son frère Isidore à 20 ans de travaux forcés..Joseph Porteil décèdera en 1824, son fils Gaudérique lui succèdera.


Julien Prats (1778-1839) - Nouveau Maire

Le trois novembre 1815, 5 mois après Waterloo, le sous préfet décide de proposer le remplacement de Joseph  Porteil par Julien Prats.et de l'adjoint Isidore Pompidor par Barthélemy Lavila. Quelques jours plus tard il justifie ses choix. "Prats est de notoriété publique honnête homme capable et affectionné au Roi" alors que "Porteil, homme sans caractère, se laisse conduire par son adjoint Isidore Pompidor, bonapartiste outré et remuant, que j'ai proposé de remplacer, pour cette même raison par Barthélemy Lavila, homme connu pour son attachement au Roi."(ADPO 2M38).
Juilen Prats, marié, deux enfants est propriétaire. Sa "fortune personnelle, évaluée en revenu," est estimée à 1000 Francs par an. Il n'entrera en fonction qu'en novembre 1816.

Barthélemy Lavila, démissionnera en 1817. Il sera remplacé par Sébastien Bazinet (1777), "propriétaire capitaliste" qui exerce un métier de négociant..

Mais au renouvellement quinquennal de 1821, Julien Prats reste en place mais l'adjoint est Jacques Dirigoy (1787-1840), propriétaire agriculteur dont le revenu est estimé à 200 francs. Celui de Julien Prats passe à 1800 Francs ; il a presque doublé.

Les gens de Mosset vus de Prades

Les gens de Mosset vus de Prades

"Julien Prats est de notoriété publique honnête homme, capable et affectionné au Roi.
Joseph Porteil, homme sans caractère, se laisse conduire par son adjoint Isidore Pompidor.
Isidore Pompidor, bonapartiste outré et remuant, que j'ai proposé de remplacer, pour cette même raison.
Barthélemy Lavila, homme connu pour son attachement au Roi
."
Sébastien Bazinet, propriétaire capitaliste."
Le sous-préfet

Biographie de Julien Prats (1778-1839)

Voir ici

 
Mis à jour le 03/02/2017
Retourner au contenu | Retourner au menu